Le 12 décembre 2006, un mois et demi plus tard, notre pauvre radar automatique est enfin remis en service.

publié le 22 déc. 2010 à 05:15 par Pierre Hyvrard
Ce laisser-aller est insupportable : 6 semaines sans protection !!! On n'ose imaginer les imprudences qui ont immanquablement été commises en l'absence de toute répression. Les statistiques d'accidents pendant cette période doivent être tellement désastreuses que les autorités n'ont même pas osé les publier...

Comments